• |
  • 8°C / 13°C
  • |
  • |
  • |

Vauréal

À 35 km de Paris, Vauréal jouit d’une situation géographique très attractive, proche des grandes infrastructures de transport et des axes majeurs. Nichée entre la boucle de l’Oise et le bois de l’Hautil, Vauréal bénéficie d’un environnement privilégié et d’un cadre de vie exceptionnel qui s’appuie sur de belles avenues ombragées, de vastes espaces verts, un panorama superbe du Belvédère sur l’Ile aux loisirs de Cergy, un vieux village pittoresque sur les berges de l’Oise.
Difficile d’imaginer que Vauréal a une histoire vieille de plusieurs siècles, et pourtant… Le village, construit autour de la paroisse de Lieux, devient autonome en 1252. Ce n’est qu’en 1656 qu’Antoine Guérapin, alors premier baron de la ville et conseiller du roi, lui donne son nom actuel. Devenue municipalité avec la révolution de 1789, Vauréal vivra longtemps de la viticulture avant de souffrir des conséquences de la concurrence méridionale, née de la révolution des transports du XIXe siècle.

Il lui faudra attendre 1971 et la création de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise pour connaître enfin une réelle expansion. Le premier quartier du plateau (les Toupets) est aménagé à partir de 1984, Vauréal n’est alors qu’un quartier résidentiel de la ville nouvelle. En cinq ans, l’État urbanise le plateau à un rythme accéléré : chaque année, les élus doivent accueillir 2 000 habitants de plus, ouvrir une nouvelle école, mettre en place de nouveaux services… Avec l’arrivée du quartier de la Bussie en 1992, la ville tend à se scinder en trois pôles : le Village, les Toupets et le nouveau centre commercial. Pour accroître la cohésion entre les différents quartiers, et donner une identité forte à la commune, les élus engagent en 2000 une grande concertation avec les habitants en vue de créer un cœur de ville, inauguré en 2007.
Vauréal offre à la fois la tranquillité d’une ville à la campagne et l’animation d’une ville dynamique et entreprenante.